La réduction des émissions de CO2 dans le transport maritime (cepInput)

shutterstock

Partie 1 : Situation de départ et options pour l'action de l'UE en matière de politique climatique

Pour la première fois, l'UE veut prendre des mesures visant à réduire les émissions de CO2 dans le transport maritime. En deux parties, dont vous trouverez ici la première, nous faisons le point sur la situation actuelle de la politique climatique au niveau mondial et européen et évaluons l'impact des mesures possibles.

cepInput

Étant donné la nature mondiale du climat et du transport maritime, les mesures de réduction du CO2 devraient être prises à l'échelle mondiale si possible. Toutefois, en raison des progrès relativement lents au sein de l'Organisation maritime internationale (OMI), la Commission européenne estime qu'il est nécessaire d'agir au niveau européen. Le moyen de choix devrait être d'étendre le système d'échange de quotas d'émission existant de l'UE au transport maritime. Contrairement aux exigences réglementaires, aux subventions et aux taxes sur le CO2, l'échange de droits d'émission permettrait certainement d'atteindre le volume de réduction fixé politiquement. En outre, l'échange de droits d'émission est rentable. Une réduction peut être obtenue au coût le plus bas possible.